31 août 2005

(BD) Les Pauvres aventures de Jérémie

Voici une petite présentation de deux BD de Riad SATTOUF. Les deux tomes forment le début des Pauvres aventures de Jérémie : Les Jolis pieds de Florence et Le Pays de la soif...

Dans le 1er tome, Riad SATTOUF nous présente son personnage, Jérémie, qui travaille en région parisienne dans les jeux vidéos. Son meilleur pote, Jean-Jacques Moselle, est dessinateur de bandes dessinées. Il y a du pacte autobiographique là-dessous : vous aurez noté le prénom... Moselle a une soeur, Sandrine, qui aime les garçons. Jérémie et Jean-Jacques ont du mal avec les filles : ce n'est pas que ce soit absolument désert niveau relations, mais disons que lorsqu'il y en a une pour l'un d'entre eux, ça reste quand même exceptionnel. A travers ce premier tome, Jérémie et J.-J. vont errer dans la capitale, d'un lieu à l'autre, mais surtout dans leur environnement professionnel, essayant de conclure avec le moindre cul disponible...

Prêts pour le résumé du 2d tome ? Eh bien, c'est la même chose, mais au lieu de "Jérémie à Paris", c'est "Jérémie au camping". Même Jean-Jacques, même Sandrine qui aime les garçons. Même caricature des gars des cités. Même façon d'envisager les gens en général comme des objets. Petite originalité : une des filles dont s'amourache ici Jérémie est une jeune femme allemande. Alors évidemment, qui dit Allemagne dit famille de teutons pro-nazis nostalgiques du bunker à grand-papa. Et madame est une sorte de catcheuse d'ex-RDA, initiatrice du sexe et perverse accomplie, figure de la matronne bavaroise. Evidemment...

Comme dans No sex in New-York, Riad SATTOUF s'engage ici sur la pente glissante de la sexualité, vue par deux gars refoulés, obsédés et pervers. A la longue, c'est usant, et ce qui amusait dans le premier tome des Pauvres aventures de Jérémie agace dans le second.

Du même auteur, vous pourrez lire également Ma circoncision, qui cette fois dépasse la sexualité pour aborder sans tabou une question de société un peu plus profonde. Et là, c'est réussi !

2 x 48 pages, coll. Poisson Pilote - 9,50 € chaque

Dans la même collection : Inspecteur Moroni, de Guy DELISLE
Du même auteur : Le Rêve de Jérémie

2 commentaires:

Li-An a dit…

Je ne suis pas d'accord sur le tome 2. J'ai personnellement beaucoup de mal à imaginer des allemandes bavaroises grosses et perverses (d'ailleurs, ce qui est rigolo c'est que chez Sattouf le sexe est purement sexuel et donc vide de perversité). Pour ce qui est du regard de Sattouf sur les gens, il a le mérite d'être sans concession et original... D'autres albums chroniqués ici me paraissent bien fades et ennuyeux comparés à un Sattouf en verve.

Nico a dit…

Des titres, Monsieur l'artiste ?
:)