12 juin 2007

Quinzaine Noire

La lecture très marquante du Harlem Quartet de James BALDWIN vient de me donner une furieuse envie de me lancer dans une « Quinzaine Noire ».

L'histoire des Afro-Américains me fascine depuis trèèèès longtemps ! J'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi, d'ailleurs ?

Tout au long de ma vie de lecteur, j'ai lu des romans écrits par des écrivains noirs, je me suis passionné pour les luttes sociales incarnées par Malcolm X et Martin Luther King, et puis j'ai découvert avec un appétit féroce toutes les musiques noires, spécialement le blues, le gospel, les musiques africaines, le jazz...

Et dire que j'habite près de Nantes, "haut-lieu" de la traite des Noirs au XVIIIè siècle... :/

Bref.

En guise d'hommage à tous les frissons artistiques que les œuvres noires m'ont apportés, voici lancée, du 29 mai au 12 juin 2007, la Quinzaine Noire du Blog à Lire !

Ah oui, j'oubliais : Abbey Lincoln vient de sortir son nouvel album, Abbey sings Abbey... Si vous m'en croyez, précipitez-vous dessus !


Des Etats du Sud...
Walther TABORDA et Wander ANTUNES, Big Bill est mort

... à l'Ohio...
Toni MORRISON, L'Œil le plus bleu

... puis à Harlem :
James BALDWIN, Harlem Quartet
Chester HIMES, Imbroglio Negro
SAPPHIRE, Push

Un peu de théorie ?
James BALDWIN, ... Chassés de la lumière...
Toni MORRISON, Playing in the dark

9 commentaires:

Marina a dit…

Moi, j'avais lu "Black Boy" de Richard Wright, quand j'étais en fin de collège ou en tout début de lycée et j'avais beaucoup beaucoup aimé... Ce livre m'a marqué et j'ai toujours eu envie de le relire. Peut-être vais-je sauter sur l'occasion :)

Nicolas a dit…

Pareil !

D'ailleurs c'est pas impossible que je le relise pour l'occasion, me myself :)

gapoupart@yahoo.ca a dit…

Je suis présentement en train de lire "Le peuple du blues", un essai/témoignage sur "la musique noire dans l'amérique blanche" écrit par LeRoi Jones. C'est vraiment hyper-intéressant (surtout pour un fana de blues comme moi)... ça permet de voir comment les conditions de vie spécifique aux afro-américains a en quelque sorte "créé" le blues et le jazz...

Nicolas a dit…

Wouha ! Merci beaucoup, Gapoupart : c'est exactement le livre que je cherche !

Je vais essayer de me le procurer avant la fin de la quinnzaine !

Si tu veux tenter un petit billet, je te met en ligne avec grand plaisir !
:)

Black a dit…

Bonne idée parce que rien que le titre ça a l'air de m'emballer !

...à lire en écoutant un Popa Chubby à Fip par exemple... (désolé, mais mes références "blues" sont plus limitées, naviguant plutôt vers le rock '70 ou le jazz d'aujourd'hui)

Sinon, pour revenir à cette quinzaine "Black" fort intéressante, il y a pas longtemps j'ai parcouru un fabuleux roman sur un anti-esclavagiste qui fut un des pionners à s'emballer contre ses compatriotes blancs. Et oui, le seul hic, c'est que c'est un blanc (hic, par rapport au thème du post vu qu'il s'agirait plutôt d'une litterature blanche, et non pas contre ce "héros"), tout comme son auteur : Russell Banks avec "Pourfendeur de nuages"...

...Mais maintenant, j'attends "le peuple du blues" !

Anonyme a dit…

bonjour!
je n'ai lu aucun de ces livres,mais profite de ce billet pour vous faire un bisou.
morgane(from hédé)

Nicolas a dit…

Merci Morgane from Hédé. :)

Tanguy a dit…

Oui enfin, ça fait quand même 4 mois qu'on est à Rennes maintenant... Mais bon, Hédé, c'était chouette, c'est vrai. La nature, tout ça...

Nicolas a dit…

Je me suis fait la remarque pour le déménagement, mais bon... Morgane doit être une irréductible fille de la Nature ?! Y a rien à faire à ça... ;)