27 novembre 2005

(BD) Snoopy & les Peanuts - 1950/1952

ILS L'ONT FAIT !!!

Comprenant avec un temps de retard sur Rivages poche l'intérêt des Peanuts dans le format original, Dargaud vient de publier le premier tome d'une longue et ambitieuse série. Pensez : il y a 50 ans de strips et de planches du dimanche à faire paraître, et les deux premières années occupent déjà un volume de 356 pages... :)

Il faut vous procurer ce volume, absolument superbe. Le plus beau livre qui puisse être pour tout inconditionnel des Peanuts qui se respecte. HISTORIQUE, rien de moins !

Il est passionnant de voir d'où est parti Charles M. SCHULZ. C'est ce que vous apprendrez lorsque vos yeux (d'enfant) tomberont sur les premières cases des strips où sont nés Charlie Brown, Shermy (au départ, c'est lui le "maître" de Snoopy), Snoopy, Violette (et ses sablés), Patty. Puis, au fil des mois, Lucy, Shroeder, Linus.

La narration, bien entendu, n'est pas encore ici aussi efficace ni aussi mature qu'elle le deviendra avec l'expérience. Pourtant, de nombreux strips portent déjà l'esprit des Peanuts, c'est-à-dire cette fausse innocence de gamins qui en fin de compte produisent un discours intelligent sur le monde dans lequel ils vivent. Le scénario se recentre très rapidement sur quelques idées, réexploitées à satiété. C'est une des forces de Schulz. Tout comme l'idée de mettre l'accent sur la profondeur de chacun des personnages. Cela apparaît très rapidement.

Evidemment, les lecteurs qui identifient au moins certains personnages des Peanuts à l'époque contemporaine (rappelons que Schulz a dessiné jusqu'au jour de sa mort, le 12 janvier 2000) devront ici apprendre à désapprendre, accepter qu'au-delà de Charlie et de Snoopy, les autres personnages n'ont pas encore tous pris leur apparence définitive. On pense en particulier à Patty, qui au début des années 50 reste une petite fille modèle, là où plus tard, lorsque son caractère s'accentuera, son apparence illustrera peut-être plus franchement certains traits récurrents de son caractère, comme sa paresse, son rejet du monde scolaire.

Au départ de cette aventure d'un demi-siècle de strips (il y a aujourd'hui un avant et un après Peanuts), seulement quatre gamins à la tête bien ronde et un chien, enthousiaste mais toujours muet : ce sont Charlie Brown, Patty, Shermy, Violette et Snoopy. Patty évoluera beaucoup, Shermy disparaîtra quasiment. Lucy arrive 7 mois plus tard, très proche de ce qu'elle continuera d'être (une chipie, caractérielle et grincheuse). Puis Shroeder, qui se voue rapidement au piano et à Beethoven. Puis Linus, qui n'a pas encore trouvé sa couverture au terme de 1952.

A venir dans Snoopy & les Peanuts, tome 2 : Lucy entame son flirt à sens unique avec Shroeder... La première pensée de Linus... Ses premières paroles... Charlie Brown perd sa 10 000è partie de dames... Premier match de base-ball sous la pluie... La séquence du "tournoi de golf" de Lucy dans un musée, où l'on apperçoit des adultes dans le décor (ce que Shulz regrettera longtemps)... Linus reçoit sa couverture... La brêve carrière de Charlotte Brown en tant que membre de l'équipe (eh oui, incroyable !)... Et l'arrivée de Crado !


TOME 1 : 1950/1952 - 356 pages,
Dargaud (traduction de l'intégrale Fantagraphics) - 29 €

Du même auteur : Te voilà, Charlie Brown !, Les Amours des Peanuts, Parfois, c'est dur d'être un chien !, Le Grand livre des questions et réponses de Charlie Brown, Envole-toi, Charlie Brown et As-Tu jamais pensé que Tu pouvais avoir tort ?

2 commentaires:

Artagnan a dit…

Dis, tu serais pas un peu fanatique par hasard ? :-)

Nicolas a dit…

Je viens de finir les 287 pages de strips de 1950, 1951 et 1952, et j'entame les documents (longue interview de Schulz...)...

Une fois tournée la dernière page, j'écrirai un petit billet pour mes deux ou trois visiteurs accidentels quotidiens... :)