27 juillet 2006

Talkin' 'bout my rezoloucheun

C'est pas un pari stupide, c'est une bête résolution. L'idée est la suivante : je ne m'achète pas un seul bouquin pendant 1 an !

C'est pas que je n'aime pas les bouquins, pour le cas où vous auriez des doutes. En fait, je les aime même un peu trop, matériellement parlant. Ce qui fait qu'ils m'encombrent de plus en plus. Les rayons d'étagères se mutliplient à une vitesse démentielle, et c'est un coup à devoir investir un hangar d'ici quelques années...

Alors voilà : bête résolution. Combien de temps je tiendrai ? Je ne sais pas. Mais avec tous les livres que je possède sans les avoir encore lus, avec tous ceux qu'on trouve dans les bibliothèques ou qu'on peut se faire prêter, avec les économies que ça représente, après tout, l'idée ne me paraît pas si absurde...

Des chiffres ? Soit, des chiffres ! Dans l'année qui vient de s'écouler, j'ai acheté très exactement 119 bouquins que je possède encore (j'en ai acheté d'autres que j'ai revendus ensuite). Je ne compte pas les bouquins offerts, demandés au père Noël et cie... 119 bouquins, ça représente 10,5 % des bouquins que j'ai ici (1136, dont 110 BD). Euh, pour la suite, vous voulez que je vous parle en euros ou en dollars ? Le prix moyen de ces 119 bouquins est de 8,27 €, soit 10,5 $. Cela nous fait un total très exact de 984, 43 €, soit 1 253.37 $... 82 € par mois, sur 1 an... :/

Mais ne vous inquiétez pas pour le Blog à Lire : aucune raison que j'écrive moins de billets si je me tiens à ma résolution. Vous pourrez continuer à être environ 17 visiteurs par jour, voire plus ! :)

Alors vite, vite, avant que je cède à la tentation de mon prochain achat, dites-moi ce que vous inspire ZE résolution : facile ou pas facile ? censée ou incensée ? ... tenable ou intenable ?
=)

22 commentaires:

Sjokolade a dit…

Bonne chance !
Mon grand optimisme me dit que la résolution est intenable bien que tout à fait censée. Que celui qui a lu absolument TOUS les bouquins de sa bibli jette la première pierre...

Nico a dit…

Ouééé
Tu veux dire que je serai bientôt plus connu que le Christ ?
:p

Sjokolade a dit…

ça dépend... Tu crois que Jésus a lu toutes les traductions de la Bible que sa bibliothèque contient ?! Je suis persuadée qu'il craque tous les mois sur une nouvelle petite version : celle d'origine en hebreu et en araméen, la traduction de Luther, le Nouveau Testament racontée aux enfants, le dernier livre de Benoît XVI, le catholicisme pour les nuls, etc, etc. :/

Nico a dit…

Tu as l'air de t'y connaître drôlement...
Amis lecteurs, pendant que vous vous excitez sur vos brochettes et vos merguez au camping municipal, cette chère Sjokolade mange l'hostie quatre fois par jour...
:p

Sjokolade a dit…

C'est religieusement prouvé, l'hostie est excellente pour la ligne ! A condition de ne pas accompagner le tout par le "bon vieux" sang du Christ, bien entendu. Vieux ? ça c'est sûr. Bon ? ça, par contre, ça se discute...

Nico a dit…

Dis, quand tu vas acheter ta ration quotidienne de Special K aux fruits rouges, au moment où l'article fait "biiip" sur le tapis roulant, est-ce que la caissière du Super U te dit très gravement "le corps du Christ" ?!
:/

valeriane a dit…

Euh...
je pense que ta résolution est complètement démente...
je sais pas si tu saurais tenir...
mais en ce qui me concerne, j'ai bien tenté de me retenir... je pense que ça a duré Un mois...
en trichant... vu qu'au lieu d'acheter un bouquin à la librairie... j'en ai commandé 5 par Internet ;-)
Allez, je vais essayer de faire des efforts aussi... mais euh... je peux faire une exception pour le Nothomb qui sort dans un mois ???
"Bonjour, je m'appelle Valériane et je n'ai pas acheté de livre depuis une semaine ;-)"
euh les BD ça compte???

Nico a dit…

Bien-sûr que ça compte, voyons !!
Gnark gnark gnark :p

Bl. a dit…

C'est aussi l'occasion de relire de vieux titres oubliés au fin fond d'un carton ou d'une bibliothèque...

Mais un an c'est long aussi, parce que quel plaisir de rentrer dans une librairie ou un bouquiniste, de regarder une couverture, de feuilleter quelques pages, de découvrir un nouvel auteur...

Plus que l'achat ou la lecture, ce petit plaisir me semble aussi primordial...

Nico a dit…

Je suis tout-à-fait d'accord avec toi sur ce "petit plaisir", mais qui a dit qu'il fallait consommer pour se faire plaisir ? Est-ce qu'on ne peut pas regarder, feuilleter des livres en librairie, et en emprunter d'autres en bibliothèque ?

Bl. a dit…

Et tu ressortirais de cette librairie sans frustration ?

chapô bas...

Nico a dit…

Ben c'est pour ça que j'appelle ça une résolution... je ne dis pas que je vais réussir... :/

Justine a dit…

Bon alors, ce que j'en pense ...
Avant tout, je tiens à dire que ce système de lecture n'est pas insurmontable, loin de là. De toujours, j'ai lu en empruntant des bouquins dans différentes bibliothèques ou à des amis, et en achetant donc très peu. Au final, il semblerait que ce ne soit pas vraiment préjudiciable.
En fait, je trouve que ça donne un autre visage à la lecture. Dans une bibli, tu choisis tes bouquins un peu au hasard, parce que la couverture te plaît ou que le titre t'inspire bien. Parfois même, tu t'autorises à emprunter quelque navet ou ringardise pseudo-littéraire, le genre typique de livre qui suffirait à te flanquer la honte au passage en caisse dans une librairie. La genre qui ferait tache sur tes étagères. Et puis, un livre que tu n'as pas acheté, tu n'as pas de scrupules à ne pas le lire, à le commencer et à abandonner au bout de 20 pages. Personnellement, je reconnais difficilement que j'ai acheté une daube. Alors qu'il est si simple de se dire qu'on l'a pris au pif dans les rayons de la bibli qui, de toute façon, ne fait que dans les bouquins de seconde-zone...
Maintenant, en ce qui concerne ta résolution, je ne suis pas complètement d'accord avec toi. Je trouve que le quotidien est assez plein de contraintes comme ça : pourquoi s'en poser une de plus ? Ce que je veux dire par là, c'est que je ne comprends pas l'intérêt de cette résolution. Evidemment, l'aspect pécunier est primordial et, de ce point de vue, je ne peux qu'approuver ta démarche. On en revient d'ailleurs à tous les avantages de l'emprunt de livres. Ce qui m'échappe, c'est la satisfaction qu'on peut tirer d'une telle expérience de privation. Je vais tâcher de m'expliquer ...
On est d'accord, dépenser 82€ par mois pour des bouquins qu'on n'est pas sûr de lire et d'apprécier, c'est dommage. Mais c'est aussi dommage de tourner et de retourner un livre qu'on rêve de lire, d'annoter, de partager avec quelqu'un, d'aller chercher sur l'étagère à 3h du mat', en se répétant "Non, je ne peux pas, j'ai promis sur mon blog". Selon moi, et ce n'est que mon humble avis, la démarche la plus constructive consiste à se dire "Bon, c'est clair, je claque trop de fric en bouquins, pourquoi je n'essaierais pas d'être un acheteur plus prévoyant et plus intransigeant ?". Comprendre par là que, certaines fois, il arrive qu'on se retrouve face à un bouquin qui, on le sait, aura une valeur forte, représentera, et surtout apportera quelque chose. Je pourrais alors développer ce que signifie le fait de posséder un bouquin auquel on a accordé une telle valeur, mais je pense que c'est inutile et que tu comprends ce que je veux dire.
Pour finir, je crois aussi que l'expérience dans laquelle tu te lances relève du défi, et non de la résolution. Pour moi, la résolution est une décision qui répond à un besoin, que l'on prend par et pour soi-même. D'où la question de la durée : que se passe-t-il après le 27 juillet 2007 ?

Nico a dit…

Je ne sais pas :)
Peut-être justement que ça dépendra de ce qu'il se sera passé d'ici là...
En tout cas, merci de ton commentaire : belle analyse de la question. Je crois que je vais me donner une année pour le relire et tenter d'en retirer la substantifique moëlle... :p

Nico a dit…

Aïe aïe aïe !

Je ne vous raconte pas à quel point j'ai failli craquer ce soir chez mon bouquiniste... Tout d'abord, Paroles d'esclaves en collection "Points Virgule" chez Seuil. Un livre qui donne la parole aux esclaves et enfants d'esclaves transplantés de l'Afrique aux états du sud des U.S.A. Cela semblait passionnant. 3 €, une misère ! Mais non...

Ensuite, et ce fût le plus difficile pour y renoncer, une édition illustrée du Robinson Crusoë de Daniel Defoe, chez Marabout, parue en 1970. 8 € car un brin collector. Absolument trouvable dans toute bibliothèque de quartier, oui je sais. Mais justement, c'est quand c'est superflu que ça devient vital... ... bouhouhou, quel chagrin de renoncer à tout çaaaaaaaaahahahah !!!
:'(

Nico a dit…

J'ai oublié de préciser que Paroles d'esclaves est un livre de James Mellon. Voilà.

Nico a dit…

Euh... si vous avez les deux bouquins cités précédemment dans votre bibliothèque personnelle, ou que vous êtes prêts à les voler pour me les offrir, pas de problème !
:)

Gwen a dit…

Hey !


Au rythme de 120 bouquins par an, tu pourrais facilement ouvrir une boutique en ligne !!! Genre une bibliotheque locale, histoire de challenger Google !

Avec les bouquiins que tu vends, tu peux en racheter d'autres !

Nico a dit…

D'accord pour vendre certains de mes livres, mais tu fais quoi des frais de port sur un objet à 2/3 € ? Et puis, surtout, le but reste de ne pas acheter !
;)

Nico a dit…

... je n'ose avouer... ... :)

Nico a dit…

MEA MAXIMA CULPA

Nul n'est parfait : j'ai acheté hier soir deux BD de Craig THOMPSON... Résolution KO ?
Je préfère voir ce que j'aurai réussi à limiter en un an plein, que de me sentir coupable d'avoir acheté deux superbes BD introuvables en bibliothèque... au bout de deux mois...

Allez-y, lâchez-vous sur le sarcasme... :/

Nico a dit…

Bon, j'ai acheté aussi ceci, toujours pour les mêmes raisons : introuvable en bibliothèque et chez qui que ce soit (à moins de changer d'amis, idée qui mérite d'être étudiée avec attention... ... ), et puis en plus ça fait trop enviiiiiiiiiiiiiiieeeeeuh !
:/