22 février 2007

Lettres à une disparue

Une lectrice assidue nous présente ce roman de Véronique MASSENOT :

Lettres à une disparue est un court roman par lettres écrit dans un style très simple pour laisser plus de place aux émotions. Car des émotions, il y en a.

Melina est une femme qui écrit à sa fille. Rien d’original, direz-vous. Oui mais nous sommes dans un pays où règne la dictature militaire, et où les gens qui contestent publiquement l’autoritarisme du régime « disparaissent » : un jour, ils sont emmenés par la police, et on ne les revoit plus. Voilà ce que veut dire « disparaître » dans ce pays, qui évoque bien sûr les anciennes dictatures d’Amérique latine, et en particulier l’Argentine.

Or, il y a déjà plusieurs années, Paloma, la fille de Melina a disparu, ainsi que son mari et sa fille de deux ans, Nina. Melina écrit donc sans espoir de réponse. D’ailleurs ces lettres ne sont pas envoyées : elles restent dans un tiroir, et personne n’en connaît l’existence. C’est le moyen qu’a trouvé Melina pour ne pas sombrer dans la douleur.

Pourtant un jour, un rayon de soleil réchauffe l’espoir : les militaires auraient adopté de force certains des enfants de leurs victimes. Commence alors une recherche longue et difficile : celle de l’existence de Nina.

Mais comment convaincre une enfant de 8 ans que sa famille n’est pas sa famille ? Que toute sa vie n’est que mensonge ?

Voilà donc un très court roman, très facile à lire, et rempli d’émotions d’un bout à l’autre, jusqu’à la dernière lettre, qui est assez surprenante.


92 pages, coll. Livre de Poche Jeunesse - 4,29 €

10 commentaires:

UN PSY a dit…

Bonsoir, Je suis parvenu jusqu’à votre blog par le hasard d'un clic, je crois me souvenir que c'était en decembre.

J'ai lu les billets publiés et les commentaires associés. Je ne peux dire pourquoi, à chaque fois, j'en ai été profondément troublé, il règne dans cet espace, une atmosphère très particulière. Émouvante. Je ne saurais l’expliquer, encore moins l’exprimer d’ailleurs. Je suis repassé très régulièrement depuis.

Nicolas a dit…

Ah bon ?
Ouh la... :/

Je dois bien le prendre ?

Alexandre a dit…

Bonjour Nicolas,

je cherchais des informations sur lettres à une disparue et me voici sur votre blog.

Je vous remercie de consacrer une part de votre temps à faire découvrir des livres.

A bientôt.

P.S. C'est Melina et pas Mélina...

Nicolas a dit…

Bonjour Alexandre, merci de votre soutien, repassez aussi souvent que vous le souhaitez : il y a quantité d'idées de lectures...
:)

Anonyme a dit…

frenchement je lut ce liver frenchement il et trop ,bien

mel a dit…

je trouve ton commentaire sur ce roman trés bien, je t'insite à continuer
ps: si tu connais 1 site où je pourai lire le roman au complt je te serai trés reconaissante.

Anonyme a dit…

Bonjour ,
J'ai lu se livre pour l'école ( Classe de 4 eme ) et j'ai du en raconté l'histoire a ma prof .
Je l'ai trouvé très bien !! .
A des passages j'en est eu les larmes aux yeux ...

Anonyme a dit…

Bonjour !!

J'ai lu ce livre en 4eme. Je le trouve très bien cependant c'est plutôt en 6eme ou 5eme qu'on devrait le lire. Le texte est écrit en grand caractères et l'histoire est très courte.

Nicolas a dit…

Eh oui, mais la lettre est au programme de 4ème... va comprendre... ;)

Océane :D a dit…

Le livre est assez bien . Mais je ne trouve pas que c'est le meilleur loin de laa.. En le lisant je me suis un peu ennuyer ..
Le problème c'est que dès le début on sait déja la fin :/