12 septembre 2005

Les Cinq écus de Bretagne

Dans le cadre de l'étude du récit, ainsi que de la découverte du Moyen Âge, certains romans d'Evelyne BRISOU-PELLEN peuvent être intéressants à découvrir et faire découvrir en classe de 5ème.

C'est le cas des Cinq écus de Bretagne. Il s'agit du premier tome d'un diptyque, qui se poursuit dans Les Portes de Vannes. L'action est située en 1469, dans le vieux Rennes. Guillemette Landais, une jeune adolescente de 13 ans, vient de perdre le dernier parent qu'elle avait. Elle rejoint à Rennes une personne qu'on lui a indiqué, et qui pourra peut-être l'accueillir sous son toit. Il s'agit de Jamet Boisguérin, miseur (c'est-à-dire trésorier) de la ville. Un homme affluent, mais aussi très exposé du fait de ses responsabilités, qu'il endosse en homme honnête, simple et intègre. L'homme accueille Guillemette avec bienveillance, mais lui demande pourtant de faire un mensonge, et de prétendre qu'elle s'appelle Philippa, et qu'elle est la fille orpheline d'une ancienne connaissance à lui.

Philippa, sans comprendre tous les mystères cachés sous tout cela, va bien vite se rendre compte qu'elle vient d'entrer dans une microsociété où tous les enjeux sont tendus : Estienne, l'apprenti de Messire Boisguérin, est un jeune homme rustre et cupide, blessé par le départ de sa mère et du coup très hostile envers la gente féminine. Gilles Boisguérin, le frère de Jamet, lui envie sa réussite et cherche, en mariant sa fille Béatrice, à s'établir comme le plus important notable de Rennes. Philippa va s'attacher au sort de Béatrice, et devenir plus proche d'elle qu'elle n'aurait jamais pu le soupçonner.

Mais c'est encore sans compter avec Lucasse, la servante du miseur, très maternelle mais aussi très dure, Raoulette, la tripière, et puis l'écrivain public... Bref, une belle galerie de personnages posés en quelques coups de pinceaux.

EXTRAIT. « Savez-vous (l'histoire des cinq écus de Bretagne) ? Lorsque le premier propriétaire de cette maison l'a vendue, autour des années 1400 je crois, l'acheteur l'a payée en écus d'or. Le compte a été mal fait et, sans s'en apercevoir, l'acheteur a payé un écu de trop. Le vendeur, ne voulant pas le voler, a déposé en partant l'écu sur la cheminée. Par superstition peut-être, le nouveau propriétaire n'y a pas touché, et a appelé sa maison L'Ecu de Bretagne. Il faut dire que cette monnaie était alors nouvelle. Quand cet homme a finalement revendu la maison, le nouvel acheteur a choisi de la payer un écu de plus, écu qui devait rester sur la cheminée... La tradition s'est maintenue. J'ai acheté la maison "Les Quatre Ecus" qui est devenue la mercerie Les Cinq Ecus de Bretagne. »

On épilogue paraît-il sur l'écriture de BRISOU-PELLEN, à laquelle certains reprochent de ne pas avoir les qualités nécessaires à être étudiée en classe. Pour ma part, je regrette surtout une grande inégalité dans cette écriture : parfois riche, poétique voire inattendue, d'autres fois tombant dans des clichés linguistiques qu'on croyait réservés aux Visiteurs de Christian Clavier... En conclusion, une lecture que les élèves pourront certainement beaucoup apprécier, mais dont l'étude en classe nécessite qu'on se concentre sur les épisodes les plus marquants, sur un plan symbolique ou historique.

Pour les élèves qui auraient particulièrement "accroché" à cette lecture, c'est un atout, évidemment, de pouvoir proposer une suite en lecture personnelle...

219 pages, coll. Livre de Poche - 5,20 €

Retour chez Evelyne BRISOU-PELLEN
Evelyne BRISOU-PELLEN, Les Portes de Vannes
Evelyne BRISOU-PELLEN, L'Herbe du Diable

16 commentaires:

Anonyme a dit…

tres bien je l'ai lu le livre mais vous mettez pas assez de details

Nicolas a dit…

Eh bien, je vous en prie : complétez !
:)

Anonyme a dit…

pouver vous m ecrire le premier chapitre svp?

Nicolas a dit…

Tu te crois où, là, exactement, petit ?

Anonyme a dit…

ou trouver des images sur le livre? sur quel site?

hugo a dit…

j'ai lu ce livre et j'ai aimé . la dscription est pas mal..;

fanfan a dit…

Bonsoir, j'ai lu ce livre lorsque j'étais en 5ème et je l'avais trouvé pas mal mais se n'ai pas celui que j'ai préféré !!! Je pense que je vais le relire mais dans quelque temps !!! Vraiment bien votre résumé !!!

Vous êtes professeur des écoleS???

Nicolas a dit…

Merci Fanfan pour ton commentaire et bravo pour ton blog de lectures. ;)

Anonyme a dit…

Bonjour, apres avoir lu se livre je me suis rendu compte que c'est vrai qu'il faudrait completer !!! Ou se trouve les détails ???

Anonyme a dit…

bonjour j'ai lut les cinq ecus de bretagne et je n'est pas trop compries la fin pouvez me l'expliquez

Nicolas a dit…

Bonjour Anonyme, au lieu de passer tous les trois jours, demande à ta prof, ce sera plus court et plus simple pour tout le monde... :)

Anonyme a dit…

J'ai lu ce livre, je l'ai trouvée vraiment très agréable a découvrir et je trouve que votre résumé lui correspond très bien !

Anonyme a dit…

quelles sont les faveurs que le miseur Boisguérin demande a Guillemette a propos de son nom ? Besoin de la reponse

Nicolas a dit…

Alors lis le livre, gros malin. :)

Anonyme a dit…

Moi je trouve le résumé aussi bien que le livre! Bravo! :D

Nicolas a dit…

Eh bien si tout le monde est content... :D