26 mai 2008

(BD) Earl & Mooch, tomes 1 et 2

Patrick McDONNELL est un fin connaisseur de l'art du strip tel que pratiqué par les plus grands dessinateurs américains dans tous les grands et les petits journaux du XXè siècle. Il est même l'auteur, en 1986, d'un savant ouvrage sur Krazy Kat, the Art of George Herriman. Ça en impose, mais ça ne fait pas de lui un fin dessinateur.

Pourtant, lorsqu'il se lance en 1994 dans une série de strips intitulée Mutts, McDonnell a une idée simple et géniale : reprendre la tradition du strip, cet art centenaire, pour raconter l'amitié improbable d'un chat et d'un jeune chien.

Earl le chien apparaît le premier. Il fait immédiatement penser au Snoopy de Charles M. Schulz (le créateur des Peanuts, je crois vous en avoir déjà parlé, à vérifier... ). Son maître est un adulte qui répond au surnom de "Ozzie", même s'il n'a rien du magicien d'Oz. Mooch le chat noir arrive quelques pages plus loin : il a pour maîtres Franck et Millie, un sympathique couple aux cheveux blancs. Dans les Peanuts, Schulz avait pris le parti de ne jamais représenter les adultes ; mais ses gamins, Charlie Brown le premier, étaient traversés en permanence par des préoccupations de grands. Dans Mutts, McDonnell fait quasiment l'inverse : les enfants sont les grands absents, et les gags ne tournent qu'autour des animaux et de leurs maîtres.

Mais McDonnell n'est pas que le théoricien de Herriman et l'héritier de Schulz : c'est un grand auteur. Ses strips se renouvellent en permanence, la contrainte formelle est soumise à l'épreuve du graphisme et de la mise en scène. Les situations récurrentes sont exploitées pour conférer à Earl et Mooch un caractère à part entière et créer une connivence avec le lecteur. Leurs expressions sont variées et au bout de quelques pages, on arrive à rire des plus petites variations. D'ailleurs, comme chez Schulz, les strips silencieux sont parmi les meilleurs. A la galerie initiale viennent s'ajouter Sid le poisson rouge qui broie du noir dans son bocal, "Butchie" le boucher qui tient la boutique "Aux délices du gros Snax", le pivert anonyme, son cousin Buddy et son pote Humphrey l'oiseau mouche...

Non, vraiment : Earl & Mooch se font une place quelque part entre Krazy Kat, les Peanuts et même Calvin & Hobbes. Ce sont des personnages attachants et le strip de McDonnell, c'est du grand art. Vivement que je puisse lire les deux autres tomes parus, OUICHE !


Earl & Mooch : "La Nuit des chasseurs" (tome 1) et "Mon maître, ce héros" (tome 2)
Chaque tome : 63 pages, éd. Les Humanoïdes associés - 10 €
Le site officiel de Mutts : http://muttscomics.com/

3 commentaires:

Caro a dit…

Contente que ça te plaise ! ;)

Nicolas a dit…

Ouiche ! Chat me plaîche beaucoup ! Merchi !
:D

Magda a dit…

Snoopy à l'envers... hmmm. Je ne sais pas comment je dois le prendre. Je rentre dans ma niche et j'y réfléchirai demain, comme dit Scarlett O'Hara.