07 août 2007

Tromboline et Foulbazar

Pas mal de jeunes enfants (et leurs parents) sont passés par ici ces dernières semaines. Ça donne lieu à des échanges de fringues, de jeux, de livres.

Dans cette dernière catégorie, Claude PONTI est à l'honneur. Je ne connaissais pas cet auteur prolifique et talentueux, honte à moi. Vous ne connaissez pas cet auteur prolifique et talentueux ? Honte à vous !

Je viens de lire Le Bébé bonbon et Le Nuage, deux histoires de la même série, destinées à des jeunes lecteurs, mais pas du même âge pour les deux, car le degré d'abstraction et les formats sont différents. Il faut dire qu'en matière de formats, Ponti prend plaisir à nous surprendre : cela va du 10x12 au 30x40, et ça se lit en hauteur, en longueur, voire littéralement et dans tous les sens. Ponti s'amuse aussi avec les codes-barres, qui font toujours l'objet d'une petite mise en scène sur la quatrième de couverture.

Foulbazar et Tromboline sont un poussin et une poussine. Dans Le Bébé bonbon, ils trouvent un bonbon pourvu de pattes à qui ils ne laissent pas le temps de s'enfuir. Sauf que les pattes ont une vie bien à elles... Dans Le Nuage, le récit est plus symbolique : Tromboline et Foulbazar déclenchent à la volée des événements météorologiques qui seront pour les petits lecteurs un simple divertissement visuel, mais pour les plus grands le symbole d'une mésentente passagère.

J'espère vous présenter bientôt d'autres albums comme ceux-là.


Le Bébé bonbon, album souple 19x14 - 6 €
Le Nuage, album cartonné 12x8 - 6 €

2 commentaires:

sylvie a dit…

ah oui alors! ponti est un incontournable de la littérature de jeunesse, les petits sont bien avec nos deux adorables tromboline et foulbazar, mais j'ai vraiment un faible pour les très grands : l'album d'adèle et adèle s'en mèle, pour les plus grands, ne pas rater pétronille et ses 120 petits. Puis viennent les merveilleux l'arbre sans fin, et ma vallée, voilà mes préférés, moi qui ait eu la chance de presque tous les rencontrer, ces livres!

Nicolas a dit…

Merci Sylvie pour ce commentaire. J'ai eu l'occasion de feuilleter Ma vallée qui m'a vraiment tapé dans l'œil, effectivement !

A suivre...